Impact de l'exploitation minière en Nouvelle-Calédonie

En Nouvelle-Calédonie, l'exploitation de mines à ciel ouvert consiste, entre autres, à défricher la végétation sur sols ultramafiques, souvent riche d'une biodiversité unique, pour accéder au minerai de nickel. En 2006, l’analyse d’images satellites a permis de constater que 22 000 hectares avaient été dénudés par l’activité minière. Depuis 2009, l'instauration du Code Minier et de trois Codes de l'Environnement marquèrent le début d'une règlementation qui impose aux exploitants des mesures environnementales avant, pendant et après l'exploitation.

Fabien Albouy - Observatoire de l'environnement en Nouvelle-Calédonie - OEIL

biodiversité, pression environnementale, Nouvelle-Calédonie mining